Présentation

La collection du Frac Nouvelle-Aquitaine MÉCA, emblématique de l’art contemporain de ces trente sept dernières années, regroupe des pratiques aussi diverses que la peinture, le dessin, la sculpture, la photographie, l’installation, la vidéo, le son… Elle s'est constituée en fonction de plusieurs axes d'acquisition qui se sont échelonnés depuis la création du Frac en 1982. Elle s'enrichit chaque année grâce à une politique d'acquisition constante d'œuvres.

Jugée comme l’une des plus belles collection publiques d’art contemporain, elle rassemble 1 216 œuvres, tous médiums confondus, émanant d’artistes français et étrangers. Ce fonds s’est constitué en 1983 autour d’un ensemble photographique remarquable « rejouant » une histoire de la photographie du XXe siècle (Diane Arbus, Henri Cartier-Bresson, Larry Clark, Raymond Depardon, Walker Evans…). Il s’est ouvert dès 1986 à un art international (John Armleder, Katharina Fritsch, Cindy Sherman, Roman Opalka, Jeff Wall, Tatiana Trouvé, Jeff Koons…) et s’est enrichi d’œuvres témoignant d’une veine néo burlesque ou d’inspiration Dada (Robert Filliou, Arnaud Labelle-Rojoux…) à forte dimension sociale et politique (Allora & Calzadilla, Thomas Hirschhorn…).

Les jeunes artistes
À partir de 2007, de nouvelles impulsions sont données à la collection. Place est davantage faite aux artistes français émergents. Ils se nomment Florence Doléac, Bertrand Dezoteux, Chantal Raguet, Bertille Bak, Raphaël Zarka… Certaines oeuvres ont fait l’objet d’une aide à la production et d’un accompagnement spécifique par le Frac Nouvelle-Aquitaine MÉCA en vue d’expositions ; c’est le cas de Benoît Maire, Muriel Rodolosse, Olivier Vadrot ou encore du travail photographique de Maitetxu Etcheverria sur les îles de l’estuaire de la Gironde.

L’Afrique (enfin)
Aujourd’hui, l’objectif est de mettre en cohérence ce qui a été développé précédemment pour mieux l’ouvrir progressivement à de nouveaux horizons. Une des voies nouvelles découle d’une prise de conscience : l’absence des artistes d’Afrique, alors que l’ex-Aquitaine, et plus particulièrement Bordeaux, partagent avec le continent voisin une longue histoire. Ne figurait à l’inventaire qu’un seul Africain, le Marocain Touhami Ennadre. Les artistes Omar Victor Diop, Amadou Sanogo, Sory Sanlé, Zanele Muholi ont rejoint récemment la collection, et ce n’est qu’un début.

Les enjeux sociétaux
Beaucoup des interrogations lancinantes de notre époque qu’elles soient politiques, sociales, ou esthétiques, sont lisibles dans la collection : l’humanité augmentée, la bombe à retardement écologique, la crise du travail, les problèmes d’identité, les questions migratoires… Comment résumer cette collection ? Peut-être faut-il en évoquer l’esprit. Généraliste, exigeant et fondamentalement libre. Cette collection n’a cessé de s’oxygéner en sachant exercer son travail d’observation sur l’art, sans préméditation ou presque. Ainsi ses axes ne se réduisent pas à ceux décrits : ils sont innombrables, si l’on veut bien admettre l’équivocité des œuvres.

 

Comité technique

Sous la direction de Claire Jacquet, directrice du Frac Nouvelle-Aquitaine MÉCA, le comité technique d’achat propose et débat de l'entrée de nouvelles œuvres dans la collection. Il est constitué de cinq professionnels extérieurs bénévoles nommés pour une durée de trois ans et choisis pour leurs expertises dans le domaine de l'art contemporain : Caroline Hancock, commissaire d’exposition, critique d’art, éditrice et traductrice, basée à Paris, Frédéric Legros, directeur artistique de la Biennale de Melle (Nouvelle-Aquitaine), Aurélien Mole, artiste, Pedro Morais, critique d'art et commissaire d'exposition indépendant, et Magali Nachtergael docteure en sémiologie du texte et de l’image de l’Université Paris 7 et maîtresse de conférences en littérature française. La sélection des œuvres retenues par le comité technique est soumise à l'approbation du conseil d'administration du Frac Aquitaine

Les propositions d'acquisitions peuvent être adressées PAR ENVOI POSTAL UNIQUEMENT ENTRE JANVIER ET FÉVRIER DE L'ANNÉE EN COURS.

Les propositions devront comporter les éléments suivants :
1. Présentation de la démarche artistique générale.
2. Argumentaire démontrant la cohérence des propositions au regard de la collection et des axes de recherches établis.
3. Caractéristiques des œuvres proposées : dates, dimensions, prix, éléments techniques (conditions d'installation, colisage, maintenance, etc.)
4. Curriculum vitae, biographie et bibliographie, etc.
5. Joindre une enveloppe timbrée pour le retour de l'ensemble de ces éléments.

Pour plus d'informations,
contactez Karen Tanguy
Chargée de la gestion et de la diffusion de la collection
tél : 05 56 24 46 47
kt@frac-aquitaine.net