Le Pôle innovation & création du Frac Nouvelle-Aquitaine MÉCA

Les nouveaux espaces du Frac Nouvelle-Aquitaine MÉCA à la MÉCA* permettent de développer ses trois missions fondatrices : soutenir la jeune création, diffuser les œuvres d’art contemporain sur le territoire et sensibiliser le plus grand nombre à la création actuelle. Logé au 4e étage de la MÉCA, au niveau des réserves et des espaces de la régie, deux ateliers de 150m2 sont destinés à l’accueil en résidence d’artistes français et étrangers. L’objectif ? Les mettre en relation avec les savoir-faire et les compétences des entreprises néo-aquitaines. L’artiste Alice Raymond et l’entreprise bordelaise T2i spécialisée dans la tôlerie industrielle et l’ingénierie ont formé en 2018 la première collaboration donnant à voir en partie ce qu'est le fonctionnement du Pôle innovation & création du Frac à la MÉCA.

Un nouveau pôle de création…

Le Pôle innovation & création regroupe au sein du Frac Nouvelle-Aquitaine MÉCA toutes les activités en faveur de la production artistique : aide à la production, résidences de recherche et/ou de création à l’attention d’artistes, de commissaires d’exposition et de critiques d’art, issus du territoire de Nouvelle-Aquitaine, français ou étrangers, qui peuvent aussi se construire en collaboration avec différents partenaires tels que des entreprises ou des universités. 

Nouveau, le Pôle innovation & création du Frac est pensé pour répondre à une triple nécessité : 

– Créer, à l’image de ce qu’est le MÉCA, des dynamiques collaboratives innovantes entre des artistes et des entreprises néo-aquitaines.
– Aider les artistes à produire en mettant à leur disposition au 4e étage de la MÉCA, au niveau des réserves et des espaces de la régie, deux ateliers de 150m2.
– Constituer un moyen par lequel le Frac pourra, selon les circonstances, enrichir la collection et des projets de diffusion d’oeuvres sur le territoire régional et au delà. 

… En lien avec les entreprises du territoire
Le Pôle innovation et création est ainsi pensé comme un trait d’union entre deux univers, artistique et industriel, permettant de tisser de
nouveaux liens, de partager des compétences, de faire émerger de nouvelles idées. L’artiste nourrit son travail des techniques et savoir-faire
développés par les acteurs économiques de la Nouvelle-Aquitaine. L’entreprise est invitée à se familiariser avec l’ensemble de la démarche qui conduit à la naissance d’un objet, d’un concept, d’une œuvre. Ce cheminement est celui qui mène à l’innovation sous toutes ses formes, facteur de compétitivité décisif en entreprise, que ce programme contribue à développer

… Pour aider et optimiser la recherche artistique
Ce principe, nous l’avons précédemment expérimenté en rendant possible des collaborations fructueuses notamment en 2013 entre l’artiste Olivier Vadrot et l’entreprise TEXAA (Gradignan, 33), en 2017 entre l’artiste Nicolas Boulard et la Cuverie Lejeune (Castillon-la-Bataille 33); en 2018-2019 entre l’artiste Alice Raymond et l’entreprise bordelaise T2i spécialisée dans la tôlerie industrielle et l’ingénierie; en 2019 entre l’artiste Sophie Lamm et l’entreprise CDA – Développement (Châtellerault , 86), projet recevant le soutien du Programme « Résidence en entreprises du ministère de la Culture. ». 

*La MÉCA est ouverte depuis le 29 juin 2019 et accueille ALCA, OARA et le Frac Nouvelle-Aquitaine MÉCA. Destinée à tous les néo-Aquitains, la MÉCA est un nouvel outil, financé par la Région Nouvelle-Aquitaine associée à l’État, qui situe Bordeaux au croisement des axes de Poitiers, Limoges et Bayonne, à quelques minutes de la gare Saint-Jean dans un quartier en plein essor. Conçue par l’un des jeunes architectes les plus novateurs de ce début du XXIe siècle, le Danois Bjarke Ingels, associé à FREAKS, comme une arche asymétrique surplombant la Garonne, elle incarne un équipement phare, symbole d’une politique culturelle régionale ambitieuse, ouverte sur ses territoires.

 

 

Sophie Lamm
Diplômée des l’École des Beaux-Arts de Paris en 2009, elle participe notamment aux expositions suivantes HSBK, Exchange (Dresde, 2010), Drawing now , (Paris, 2011) ; Le cercle parfait de la lune ne dure qu’une nuit, (Frac Aquitaine, 2014); 12th Annual Transformer Silent Auction & Benefit Party, (Transformer, Washington DC, USA, 2015). Son travail fait partie des collections du Frac Aquitaine, de Yishu 8, à Pékin et d’autres collections privées. Parallèlement à cette activité, elle mène de nombreux workshop en école publique, municipale, et institutions.

CDA - Développement
Depuis 1992, CDA-Développement, située à Châtellerault, propose son expertise pour répondre à de nombreuses exigences et contraintes techniques pour des projets de validation d’outillage et de création de pièces en plastique. Leur expertise dans le domaine de la transformation des matières plastiques permet d’encadrer des projets de différentes natures dans des domaines variés (aéronautique, électronique, bien industriel ect.). 

 

En 2019, les premiers artistes soutenus par le Pôle innovation & création du Frac ont été :
Club Superette, Caylus Culture Club, Alexandre Delay, Yves Chaudouët, Géraldine Kosiak, Suzanne Husky, Delphine Chanet, Hicham Berrada, Gérald Petit, Vincent Pécoil, Anne-Charlotte Finel et Natalie Bonneton (liste non exhaustive).

Vous êtes une entreprise et vous souhaitez avoir des renseignements sur le fonctionnement du Pôle innovation et créativité du Frac ? Contactez Armance Duvivier, chargée du développement et du mécénat :
tél : 05.56.24.41.99
partenariat@frac-aquitaine.net