Chargement Évènements

Le Frac rouvre à partir du mardi 23 juin 2020

Le 23 juin 2020 à 13 h 00
Au Frac Nouvelle-Aquitaine MÉCA

Nous sommes impatients de pouvoir vous retrouver au Frac dès le mardi 23 juin à 13h dans le respect des règles sanitaires dont voici quelques points importants : port du masque obligatoire pour les plus de 11 ans, entrée et sortie distinctes, marquage au sol dans le hall d’accueil de la MÉCA, et fréquentation des espaces d’exposition limitée à 50 personnes soit 24m2 par personne. Nous rouvrons en prolongeant jusqu'au 22 août 2020 l'exposition « Narcisse ou la floraison des mondes ». Pour des raisons de sécurité, la programmation culturelle (atelier, visite, conférence, performance, etc.) reprendra en septembre 2020. 

Pour préparer votre visite, retrouvez l’intégralité des mesure de prévention en cliquant ici.

Nous prolongeons l’exposition « Narcisse ou la floraison des mondes » jusqu’au 22 août 2020. La fleur, jusque-là marginalisée, déconsidérée, ou exploitée, y apparaît à bien des égards (artistique, scientifique, écologique, politique, économique, etc.) comme une alliée incontournable dans ce monde que nous sommes nombreux à vouloir faire évoluer.

« Les fleurs fascinent. Elles s’organisent pour attirer notre regard, celui des animaux qui vont butiner et polliniser. Incroyable distribution des sexes sur un même réceptacle. Mais les plantes ont un avantage sur tout le reste du vivant : elles fabriquent leur propre nourriture à partir de l’énergie solaire, c’est la photosynthèse. Quelles que soit l’ampleur des chocs, elles ont le dessus. Pauvres multinationales, il faut vous réveiller et prendre les décisions pour survivre en Bourse : éteindre le soleil, assister les végétaux par compensation, breveter tout ce qui survit et placer sur le marché. J’ai peur que vous n’y arriviez pas de sitôt. Je vous plains, vous qui êtes gavés d’immangeables dollars, qu’allez-vous donc devenir ? Il ne suffit pas de peindre les billets en vert pour vivre au jardin. Il faut le comprendre, nommer les espèces et dialoguer avec elles pour utiliser leur génie sans le détruire.
Est-ce possible, Greta ? Oui, dit-elle. Il suffit de s’y mettre. »
Extrait du texte « Éteindre le soleil ou vivre avec » de Gilles Clément paru dans le catalogue de l’exposition « Narcisse ou la floraison des mondes » aux éditions Actes Sud. Gilles Clément est jardinier, paysagiste, botaniste, entomologiste, biologiste et écrivain français.