Chargement Évènements

L’Été culturel

Catégorie d’Évènement:
Du 26 août 2020
au 8 octobre 2020
En Nouvelle-Aquitaine

Pour accompagner la fin de l’été et soutenir le retour de l’art contemporain et la culture dans le quotidien de toutes et de tous, le Frac Nouvelle-Aquitaine MÉCA vous propose, du 26 août au 8 octobre 2020, une quinzaine de rendez-vous en compagnie d’artistes plasticien·nes. Disséminés à Bordeaux, Hendaye (64), Sousmoulins (17), Bègles (33), Monpazier (24), Castet (64), Poitiers (86), Paris (75), au bord d’un lac, dans un café, un EHPAD, à la MÉCA, dans une école, en milieu rural ou à la Cité des arts, découvrez ci-dessous ces rendez-vous offrant une plongée dans la création contemporaine.

Le Frac Nouvelle-Aquitaine MÉCA, en s’associant à l’« Été culturel et apprenant », manifestation portée par les Ministères de la Culture et de l’Éducation nationale et de la jeunesse, a pu aider 15 artistes à produire des œuvres et à imaginer un programme d’une quinzaine de rendez-vous.
La coordination déléguée a été confiée à Claire Lambert.

Mercredi 26 août 10h à 12h
Parc Rivière, Bordeaux
BALLADE A 2L
Tous publics
Avec l’artiste Agnès Aubague et l’animateur nature Julien Chabanne
Une promenade aux voix entremêlées avec Agnès Aubague, artiste et Julien Chabanne, guide naturaliste. Un moment suspendu mêlant sensibilisation aux oiseaux et poésie sonore multilingue et sifflée dans la langue des oiseaux de l’artiste. Ces balades promenées / ballades chantées sont des métaphores du chant des oiseaux, une façon aussi de renouer avec la tradition universelle des siffleurs : chasseurs, bergers et imitateurs d’oiseaux… Cette démarche est aussi inspirée de la “promenadologie” ou science de la promenade ou strollologie, d’après Lucius Burckhardt, qui propose une lecture décalée et artistique des paysages.

Vendredi 28 août – 17h à 18h
Salle polyvalente de la mairie du XIVe arrondissement, Paris.
ATELIERS B.D. – BULLES BOOM BOX
Jeune public
Avec l’artiste Omar Mahfoudi
Artiste peintre et vidéaste, Omar Mahfoudi a imaginé des ateliers B.D. où les enfants sont invités à créer leur première planche de bande dessinée et à raconter leur meilleure anecdote de vacances réelle ou imaginaire. Chaque enfant fait appel à ses souvenirs, à ses envies et développe sa créativité, sans complexe et en toute liberté. L’atelier fournit les feuilles de papier et les feutres Posca. Un moment de rencontre et d’échanges où l’artiste évoque son travail de peintre et de dessinateur et propose aux jeunes participants de présenter leur création une fois leur planche réalisée.

Samedi 12 septembre – 14h à 15h30
MÉCA, Bordeaux, quartier Paludate
RENCONTRE & BALADE ARTISTIQUE BOTANIQUE
Avec l’artiste Laurent Cerciat
Tous publics
Réservation au 07.68.17.88.00
Dans l’agora de la MÉCA, Laurent Cerciat, propose de faire découvrir son dernier projet sculptural intitulé « Saltus », terme qui désignait autrefois l’ensemble des espaces sauvages : landes, friches et prairies. L’observation des adventices, les mauvaises herbes, entre depuis longtemps dans ses préoccupations artistiques, à travers de libres déambulations dans les rues, les espaces délaissés. C’est tout naturellement qu’il propose de poursuivre la rencontre par une promenade artistique botanique dans le quartier Paludate qui connaît de grande mutations et où dans les fissures du béton, des résurgences directes de ce saltus perdurent.

Mardi 15 septembre, EHPAD Terre-Nègre, Bordeaux – 12h à 13h
Jeudi 17 septembre, EHPAD La Canopée, Bordeaux – 14h à 15h
RENCONTRE
Avec l’artiste Anouk Daguin.
À destination du personnel soignant et des résidents
Anouk Daguin s’interroge sur l’homme au sein de son environnement, de son rapport au temps, à l’espace, au vivant. Parallèlement à ses études artistiques, elle découvre la chaire arts & sciences de l’école polytechnique où elle y fait la rencontre de Jean-Marc Chomaz, enseignant-chercheur et artiste, avec qui elle collabore aujourd’hui. Dans le cadre de sa résidence à l’EHPAD de Terre Nègre, du 15 au 22 septembre, plusieurs rencontres sont organisées au cours desquelles la jeune artiste partage sa démarche artistique. Durant cette semaine, elle recueille auprès des personnes âgées leurs souvenirs liés aux plantes et les invite à porter un autre regard via un télescope d’intérieur.

Samedi 19 septembre – 16h à 19h
Nekatoena, Hendaye
VISITE D’ATELIER, RENCONTRE & ATELIERS
Avec l’artiste Louisa Raddatz et Christophe Clottes
Tous publics et jeune public
Réservations pour les ateliers de 16h30 et 17h30 au 07 68 17 88 00
L’accès au Domaine d’Abbadia se fait à pied. Parking en bas de la rue Armatonde, 64700 Hendaye. La ferme Nekatoenea se trouve à environs 10 minutes à pied
cpielittoralbasque.creation@hendaye.com

En lien avec le littoral basque, la diversité de sa géologie et de ses paysages, Reconnaître le vrai du faux de Louisa Raddatz est une installation composée de fossiles trouvés en Nouvelle-Aquitaine, façonnés, reconstitués puis réactivés afin de faire réapparaître à la surface un temps ancien. Avec cette œuvre, Louisa Raddatz souhaite parler de la présence d’une mer disparue, d’un passé lointain avant même que l’homme fût créé. Un ensemble sédimentaire présenté sous forme d’un dispositif d’un travail d’archives. C’est à Nekatoenea, résidence d’artiste à Hendaye que l’artiste rencontre le public pour une visite d’ateliers et un temps de pratique artistique destiné aux familles où parents et enfants réalisent leur animal de mer imaginaire.

En dialogue avec cette proposition, une rencontre avec Christophe Clottes, artiste en résidence à Nekatoenea est proposée.

Sur le son, travail plastique, onde élastique
Un espace protégé, des mesures de protection qui impliquent et imposent parfois une forme de mise à distance… le travail de Christophe Clottes tente d’en tenir compte et cherche les possibilités d’un rapprochement au lieu. Pour cette ouverture d’atelier, l’artiste en résidence de création depuis le mois de juin, souhaite privilégier l’écoute de phénomène vibratoire, chercher une distance intime, celle qui fait apparaître une sympathie avec le phénomène, une forme de résonance. Prendre le son dans sa dimension spatiale. 

Samedi 19 septembre – 11h à 12h
Parc Rivière, Bordeaux
Lieu de rendez-vous: devant la maison du jardinier

PROMENADES ARTISTIQUES – BALLADES À 2L
Avec l’artiste Agnès Aubague
En partenariat avec The John Giorno Poetry Day
Tous publics
Réservation au 07.68.17.88.00
Une promenade avec Agnès Aubague, artiste, offrant un moment de poésie sonore multilingue et sifflée dans la langue des oiseaux de l’artiste.
Lors de cette déambulation au sein du parc rivière à Bordeaux, Agnès Aubague propose de faire découvrir une sélection de ses textes en hommage au poète et mythe new new-yorkais John Giorno. Une belle occasion d’écouter la poésie sonore multilingue et sifflée dans la langue des oiseaux de l’artiste. Ces balades promenées / ballades chantées sont des métaphores du chant des oiseaux, une façon aussi de renouer avec la tradition universelle des siffleurs : chasseurs, bergers et imitateurs d’oiseaux… Cette démarche est aussi inspirée de la “promenadologie” ou science de la promenade ou strollologie, d’après Lucius Burckhardt, qui propose une lecture décalée et artistique des paysages.

Dimanche 20 septembre – 18h30 à 22h30
Oakspace, Peugeay, 17130 Sousmoulins, Charente-Maritime
RENCONTRE & SORTIE DE RÉSIDENCE
Avec l’artiste Patricia Chen
Tous publics
Entrée libre, itinéraire précis communiqué sur réservation au 06 62 14 49 18
Patricia Chen est chorégraphe et danseuse. Durant le confinement, elle réalise un journal dansé qui interroge le regard sur le corps du danseur qui évolue dans le temps. Une improvisation quotidienne filmée afin de préserver en quelque sorte ce corps qui danse avant qu’il soit à tout jamais effacé, devenu vieux, inutile, et invisible. À partir de ces vidéos, ces bribes de musique aléatoire, elle élabore une nouvelle syntaxe du mouvement qui écrit l’acceptation de vieillir sans peur, et sans honte, en puisant dans la prouesse et les nuances particuliers que donne l’expérience et l’érosion aux danseur et son corps.  Durant cette soirée, après un temps d’échange, Patricia Chen présente son dernier projet “Feel” : 17 chansons, 17 danses en 22 minutes. “Journal d’une danseuse qui fait face au temps” ainsi que deux autres pièces « Fading to White » et « Nobody’s Home » accompagnée de quatre danseurs: Léo Coustham, Aldéric Doyen, Léa Marcelle Gressier, Thérèse Maurice.

Mardi 22 septembre – 10h à 12h
École primaire de Paul Langevin, Bègles
RENCONTRE & ATELIER ART PHILO
Avec l’artiste Lena Brudieux
À destination des élèves de l’école primaire de Paul Langevin
Poursuivant sa démarche initiée en 2014 avec « Popular problems », une série de photographies évoquant les échecs communs rencontrés dans nos quotidiens, Lena Brudieux oriente ses dernières images sur une observation des comportements animaliers et végétaux pour survivre à l’emprise de l’Homme sur la nature. Pour son dernier projet, elle propose des « bricolages astucieux », une installation comprenant un ensemble de vidéos,de photographies et de sculptures en lien avec cette thématique. Curieuse et sensible à la réception de son travail auprès du jeune public, elle propose avec Claire Lambert une rencontre avec des élèves du primaire et les invite, lors d’un atelier philo, à débattre de la question « beau ou moche ? ».

Mardi 22 septembre – 14h à 15h
EHPAD Terre-Nègre, Bordeaux
PRÉSENTATION D’UNE ÉTAPE DE TRAVAIL
Avec l’artiste Anouk Daguin
À destination du personnel soignant et des résidents

Vendredi 25 septembre – 16h30 à 20h
Médiathèque, Monpazier
RESTITUTION PUBLIQUE, PERFORMANCE & EXPOSITION PHOTOS
Avec l’artiste Isabelle Kraiser
Tous publics
Photographe, performeuse, éducatrice somatique par le mouvement BMC® et praticienne chamanique, Isabelle Kraiser part à la rencontre des gens de tout âge et de toute condition pour faire émerger un art de la relation. Avec « Poussières d’étoiles », Isabelle Kraiser propose de faire vivre  à des habitants et un groupe de résidents du Foyer d’hébergement Jacques Delprat, Papillons blancs de Monpazier, un protocole chamanique pour leur apporter force et compréhension. L’idée est de créer un espace interactif de découvertes où les personnes sont invitées à « voyager » avec l’artiste dans des états modifiés de conscience. De ces expérimentations émergent des mouvements, paroles, dessins, récits, photographies et chants. Le 25 septembre, plusieurs rendez-vous permettent de découvrir une œuvre, une performance, un récit conjoint et de rencontrer l’artiste et les acteurs du processus.

Samedi 26 septembre – 14h à 18h
Lac de Castet (64)
RENCONTRE & ATELIERS DE PRATIQUE ARTISTIQUE
Avec l’artiste Marie Labat
Publics familles
Dans le cadre de la journée de l’environnement
Inscriptions auprès de l’Office de Tourisme de la Vallée d’Ossau : 05 59 05 77 11
À la fois artiste, agricultrice et commissaire d’exposition à l’initiative de l’événement Rapprochement, rencontre annuelle entre l’art contemporain et le monde de l’agriculture, à Lys dans la vallée d’Ossau (64), Marie Labat est une artiste du monde rural. Elle connaît les objets, les matériaux et les formes empruntés à l’activité humaine de la terre dans un paysage de campagne. L’installation « Les gestes, les failles » présente des volumes disposés dans l’espace, sur les murs ou posés au sol. Des failles, dans leur structure, laissent couler des tissus composés d’images de gestes, des dessins numériques imprimés. Ces gestes sont inspirés des mouvements liés au monde agricole permettant de connecter l’humain à la terre, d’être en accord avec elle. A l’occasion de la journée de l’environnement au Lac de Castet, Marie Labat revient sur sa pratique et ses projets, invite les habitants à participer à une œuvre collective en cours et anime un atelier sur l’interaction entre geste et paysage.

Lundi 28 septembre – 8h30 à 11h30
École primaire de Paul Langevin, Bègles
VISITE D’ATELIER & RENCONTRE
Avec l’artiste Lou-Andréa Lasalle
Publics spécifiques

Jeudi 1er octobre – 19h
Cité des arts, Paris
PROJECTION RENCONTRE
Avec l’artiste Gaspar Willmann et la curatrice Katia Porro
Tous publics
En partenariat avec la Cité internationale des arts
Par sa pratique de la vidéo, de l’installation et de la peinture, Gaspar Willmann s’empare d’objets, de formes et d’images quotidiennes, mobilise des représentations et des comportements collectifs pour en interroger la circulation et les enjeux. Peu de temps avant le confinement, il reçoit deux messages anonymes sur sa messagerie vocale. Le parlé est confus, l’erreur est évidente. Croyant s’adresser à madame Boutemy, l’interlocuteur angoissé déplore que sa location airBnB ait visiblement été visitée en son absence. Une paranoïa est palpable et lui offre un prétexte en or pour amorcer un projet vidéo. Jean-Philippe Vernet, car c’est comme ceci qu’il se présente, sera le protagoniste de l’histoire. Il s’agirait de recréer le décor, d’enquêter depuis sa chambre sur l’individu, son appartement et recréer cet espace mental et fictif dans lequel le personnage évoluera. C’est à la Cité internationale des arts, où Gaspar Willmann est actuellement en résidence, que le public est convié à une soirée de projection/ rencontre avec l’artiste. Au programme : une sélection de vidéos « Empty Spaces », « The Unknown Man » et sa dernière création « Vous êtes chez vous », toutes les trois questionnent notre relation à l’industrie du tourisme dans des espaces domestiques mais collectifs. A l’issue de la projection, un temps de discussion et de mise en perspective est proposé par Katia Porro, commissaire d’exposition.

Mardi 29 septembre – 18h
Maison des Projets de Buxerolles (Grand Poitiers)
RENCONTRE
Avec l’artiste Marie Sirgue
Habitants de Buxerolles adhérents de la Maison des Projets
En partenariat avec le Collectif ACTE
Chez Marie Sirgue, il y a un désir constant de créer des formes qui naissent de la vie quotidienne, de ses relations à l’environnement. Ses installations déployées dans des espaces urbains, des architectures, des intérieurs, provoquent une confrontation entre ce qui nous est connu et l’insolite. « L’enseigne » est une installation culinaire qui consiste à fusionner deux objets qui n’ont rien en commun si ce n’est leurs couleurs lumineuses : l’enseigne en néon et le gâteau nommé zlabia.
Pour réaliser cette œuvre, Marie Sirgue collabore avec l’équipe de la Maison des Projets de Buxerolles. L’enjeu est de tisser des liens avec les habitants de la ville, curieux et personnes expérimentées partageuses de cette tradition de pâtisserie orientale. Cette première rencontre permet d’introduire la démarche artistique de Marie Sirgue et amorce les ateliers de cuisine, programmés au printemps 2021, dans le cadre d’une résidence de création avec le collectif Acte.

Mardi 29 septembre – 18h30 à 20h30
Metavilla, 79 cours de l’argonne, Bordeaux
RENCONTRE
Avec l’artiste Sarah Trouche
Inscriptions au 07.68.17.88.00
Face à la pandémie, Sarah Trouche propose un acte de résistance commun, pour davantage partager notre humanité qu’une fragilité vis à vis de ce virus. Le 7 avril 2020, l’artiste engagée, lance l’invitation sur les réseaux sociaux d’envoyer un cliché de la lune aperçue de son lieu de confinement. La réponse est massive et planétaire : plus de 720 photographies venues des quatre coins du monde lui sont transmises. Cette même nuit, elle capture en autoportrait performatif sa vision de la lune sur le toit de son immeuble. Avec le projet «Lune à l’autre», Sarah Trouche développe une œuvre multiple s’appuyant sur différentes techniques. Au cours de l’été, elle établit une sélection des images reçues pour les faire réaliser en puzzle. L’objet devient un intermédiaire et de rencontres avec de nouveaux publics. C’est par le biais de ce jeu qui nécessite du temps et de la patience qu’elle introduit des rencontres avec des jeunes du Médoc, territoire dont l’artiste est originaire et où réside partiellement. Durant ces ateliers, chacun est amené à raconter un souvenir lié à cet astre , une manière de se relier aux autres.

Mardi 6 octobre – 17h à 18h30
Frac Nouvelle-Aquitaine MÉCA
RENCONTRE
Avec l’artiste Marie Masson
Tous publics
Inscriptions au 07.68.17.88.00
Marie Masson est créatrice d’objets corporels combinant les techniques de maroquinerie, bijouterie et plumasserie, ses œuvres revisitent les codes de la parure et se situent à la lisière entre bijou d’artiste, arts décoratifs, sculpture et mode. Face à la pandémie actuelle que nous traversons, l’artiste plasticienne imagine un travail autour de nouveaux « gestes barrières » qui prennent la forme d’objets singuliers, curieux, surréalistes, voire performatifs. En employant des matériaux récupérés, récoltés, collectionnés, l’idée est de créer de nouvelles postures et gestuelles inédites qui questionnent les notions de protection, de soin et d’espace commun partagé. Ustensiles prolongés, métriques, objets de protection, médailles de mérite et autres talismans sont à l’honneur ! Lors de cette rencontre, Marie Masson revient sur son parcours, ses influences, présente une sélection de travaux majeurs et ses dernières créations.

 

Jeudi 8 octobre – 18h30
la Réserve, Bordeaux
RENCONTRE
Avec l’artiste Johann Milh
Tous publics
http://dda-aquitaine.org/fr/johann-milh/

 

Artistes : Agnès Aubague, Léna Brudieux, Laurent Cerciat, Patricia Chen, Anouk Daguin, Isabelle Kraiser, Marie Labat, Lou-Andréa Lasalle, Omar Mahfoudi, Marie Masson, Johann Milh, Louisa Raddatz, Marie Sirgue, Sarah Trouche, Gaspar Willmann.

Partenaires : La Maison du jardinier (Bordeaux) mairie du XIVe arrondissement de Paris, EHPAD (Bordeaux), Nekatoena (Hendaye), Oakspace (Sousmoulins), École primaire Paul Langevin (Bègles), Médiathèque (Monpazier), Pola (Bordeaux), La Réserve (Bordeaux), Centre d’animation de Buxerolles (Poitiers), Domaine de Nodris (Vertheuil), Cité des arts (Paris).

Coordination déléguée : Claire Lambert.