Chargement Évènements

Dans notre sac de graines et d’étoiles

Catégorie d’Évènement:
Du 6 novembre 2020
au 7 novembre 2020
En ligne

En raison des nouvelles mesures gouvernementales prises pour freiner la propagation de la pandémie, la programmation de cet événement dédiée aux enjeux mis en lumière par la convergence des questions écologiques et féministes, a été modifiée et adaptée pour exister en ligne. Au menu : cartomancie à distance (complet), table ronde en direct via l'application Zoom, diffusion de films et débat via l'application Zoom, conférence contée et chantée (pré enregistrée) via les réseaux sociaux @fracmeca.
Conçu en collaboration avec l’artiste Suzanne Husky.
Consultez le programme ! 

Réanimer et repolitiser notre lien au sol et au vivant

Comment retisser sa place dans la toile de la vie dans un contexte où nous sommes séparés de l’ensemble du vivant (animal et végétal), aliénés de notre alimentation, de notre mort, de la relation à nos corps ? Ces journées ont pour objectif de partager quelques outils qui ouvrent la voie à une reconnexion avec le vivant humain et non humain, et permettent de passer à l’action.

Ces deux journées ont pour ambition de créer un contexte d’échanges entre des personnes agissant dans les champs agroécologique, politique, thérapeutique, pédagogique et artistique afin de mettre en commun des modes de pensée et d’action, échanger des savoirs, des expériences et des outils. De manière à ce que chacun et chacune puisse prendre la parole et contribuer à une réflexion commune, entre conscientisation politique et activisme.

 

PROGRAMME DÉTAILLÉ

Jour 1 : VENDREDI 6 NOVEMBRE


13h30 – 17h : Cartomancie dans la sororité avec Urielle Hug, artiste, cartomancienne, chercheure en anthropologie
En ligne et en direct via l’application Zoom
5 participant·e·s par séance.
Complet
Urielle Hug propose des séances de tirage d’un tarot dont elle a redessiné les cartes. Depuis plusieurs années le tarot est pour elle le réceptacle de confidences, d’échanges sur la résilience des femmes, de transmission de savoir sur les puissances féminines oubliées. Elle propose le tirage comme un échange à travers lequel les cartes apparaissent comme un support de partage et de découverte d’une histoire à inventer.

17h : Projection du film de Céline Drouin Laroche et Camille Back :
Something to do with the dark. A tribute to Gloria Anzaldúa, 2019
Vidéo 26min

+

17h30 : discussion avec les artistes Céline Drouin Laroche, Camille Back et Suzanne Husky ; et échanges avec le public
En ligne et en direct via l’application Zoom
Sur réservation : reservation@frac-meca.fr
Un lien vers l’application Zoom vous sera envoyé par mail le jour de l’événement
Pour les participant·e·s inscrit·e·s : questions et réactions en commentaire
Événement retransmis en direct sur la page Facebook du Frac @fracmeca


18h30 : diffusion du film de Suzanne Husky
, Earth Cycle Trance, led by Starhawk, 2019
Vidéo 32min
Réalisé dans le contexte de la 16ème Biennale d’Istanbul
Produit avec le soutien de Berrak & Nezih Barut
Sur la page Facebook du Frac @fracmeca

 

Jour 2 : SAMEDI 7 NOVEMBRE

 

14h00 : Introduction par Suzanne Husky
et Vanessa Desclaux, responsable du pôle des attentions, Frac Nouvelle-Aquitaine MÉCA


14h15 : Table-ronde et échanges avec le public
Jeanne Burgart Goutal, philosophe, en discussion avec Ariane Scarbonchi, ingénieure agronome et militante, et Suzanne Husky, artiste
En ligne et en direct via l’application Zoom
Sur réservation : reservation@frac-meca.fr
Un lien vers l’application Zoom vous sera envoyé par mail le jour de l’événement
Pour les participant.e.s inscrit.e.s : questions et réactions en commentaire
Événement retransmis en direct sur la page facebook du Frac @fracmeca

 
15h15 : Marielle Macé, Les Noues
et échanges avec le public
En ligne et en direct via l’application Zoom
Sur réservation : reservation@frac-meca.fr
Un lien vers l’application Zoom vous sera envoyé par mail le jour de l’événement
Pour les participant·e·s inscrit·e·s : questions et réactions en commentaire
Événement retransmis en direct sur la page Facebook du Frac @fracmeca


18h00 : Histoires de croyances rurales et portraits de femme de mon pays
Conférence contée et chantée par Isabelle Loubère (pré enregistrée)
Isabelle Loubère parle des hadas, des fées, des broishas, des sorcières, des pierres qui font marcher, des eaux qui guérissent. Ces histoires sont entremêlées des femmes de son pays qui croient à tout cela sans vraiment y croire mais qui pratiquent parfois autour de ces croyances.
Sur la page Facebook du Frac @fracmeca
Sans inscription

le Frac Nouvelle-Aquitaine MÉCA s'associe au projet Art Science & Magie de l'Université Bordeaux Montaigne et à l'exposition « Magie Verte » à voir l'Espace 29 à Bordeaux du 1er au 31 octobre 2020.

Camille Back
Doctorante en études hispaniques et hispano-américaines et en arts et médias à l'université Sorbonne Nouvelle – Paris 3, Camille Back prépare une thèse autour du travail de l'auteure, poétesse, universitaire et militante féministe lesbienne chicana Gloria Anzaldúa et de l'émergence de la queer theory.

Céline Drouin Laroche
Artiste transdisciplinaire basée à Montreuil (Ile de France), elle développe des installations filmiques, performatives et photographiques liées aux questions de la (dé)colonisation, de la constitution de communautés et des pensées féministes queers.

Isabelle Loubère
Comédienne, inspirée par la lande où elle vit,  elle a fondé en 2005, la Cie du Parler Noir dont elle est la Directrice Artistique. Isabelle Loubère intervient depuis en tant que conteuse, crée des spectacles bilingues autour du patrimoine et de la mémoire, tout en continuant son travail d’improvisatrice.

Marielle Macé
Directrice de recherche au CNRS. Elle enseigne la littérature à l’EHESS. Écrivain, elle est cette saison auteure associée au théâtre des Amandiers à Nanterre. Ses livres prennent la littérature pour alliée dans une réflexion critique sur les formes de vie. Parmi ses publications : Nos cabanes (Verdier, 2019), Sidérer, considérer. Migrants en France 2017 (Verdier, 2017), Styles. Critique de nos formes de vie (Gallimard, 2016).

Sandra Delacourt
Critique d’art indépendante, docteure en histoire de l’art contemporain et chercheuse associée au laboratoire d’Histoire Culturelle et Sociale de l’Art (HiCSA) de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Urielle Hug
Artiste, elle a étudié les arts plastiques à l’Université de Toulouse et à Guadalajara au Mexique. Elle a vécu en Inde où elle a étudié la danse de Bharata Natyam et la miniature. Son travail se situe au croisement des arts, de l’anthropologie et de la transmission. Elle poursuit actuellement un travail de recherche sur la plasticité du rite à l’Université Paris 1 dans le cadre de l’école doctorale arts plastiques, esthétique et sciences de l’art.

Bruno Serralongue
Artiste né à Chatellerault en 1968, diplômé de l’École nationale supérieure de la photographie d’Arles et de la Villa Arson de Nice. Il vit et travaille à Paris. Il est représenté par la galerie Air de Paris. Ses photographies sont actuellement montrées au Centre Pompidou jusqu'au 28 février 2020.