Chargement Évènements

Hypernuit

Catégorie d’Évènement:
Du 14 avril 2022
au 28 août 2022
Base sous marine de Bordeaux

Un dialogue entre les deux collections du Capc Musée d’art contemporain de Bordeaux & du Frac Nouvelle-Aquitaine MÉCA

Commissaires : Claire Jacquet, directrice du Frac Nouvelle-Aquitaine MÉCA, Sandra Patron, directrice du Capc musée d’art contemporain de Bordeaux avec la complicité de Karen Tanguy et d’Anne Cadenet, responsables des collections

Hypernuit est née de l’envie de concevoir une exposition à partir des collections du Capc musée d’art contemporain et du Frac Nouvelle-Aquitaine MÉCA, rarement réunies au cours de leur histoire. C’est ensuite, un contexte particulier, celui de la Base sous-marine, que cette exposition investit à la fois comme une « boîte noire » cinématographique et une caisse de résonances révélatrice de mémoires, oubliées ou occultées.

Prenant acte de la récente pandémie et des bouleversements intimes et collectifs qui en découlent, Hypernuit s’appuie une expérience de la perturbation, signe d’un présent traversé d’éclats du passé et de lueurs du futur, imprégné d’inquiétudes, de mystères et de rêves. Cette notion de perturbation entend faire de l’accident un moteur de recherches et l’expression de vérités fugaces et brutes faisant irruption dans le réel. Au sein de ce parcours, l’esprit du spectateur est appelé à vagabonder, digresser, dériver, au gré de ses propres images mentales, ondulantes et tumultueuses.

La plupart des œuvres, présentées et choisies pour répondre à ce contexte singulier, oscillent ainsi entre intérieur et extérieur, obscurité et luminosité, espace intime et espace social, histoire officielle et récits personnels, raison et intuition. Ces pièces, à forte charge sensible ou sensorielle, jouent sur des effets de lumière, des rapports à la nuit et à l’histoire.

L’exposition Hypernuit se déploie tel une ligne d’horizon qui rappelle notre capacité à outrepasser le réel quand celui-ci ne suffit pas. Elle rend palpable cette phrase tirée de l’œuvre de Marianne Mispelaëre : « Quelque chose commence à craquer sous nos yeux ».

Exposition
mercredi — vendredi / 14h — 18h
samedi — dimanche / 11h —19h
Plein tarif 5€ / Tarif réduit 3€

Artistes exposés : Caroline Achaintre / Dennis Adams / Marie Angeletti / John Baldessari / Richard Baquié / Sam Basu / Nina Beier / Julie Béna / Hélène Bertin / Kerstin Brätsch & Debo Eilers / Shirley Bruno / Maurizio Cattelan / Gaëlle Choisne / Pascal Convert / Arnaud Dezoteux / Antoine Dorotte / Richard Fauguet / Anne-Charlotte Finel / Pierre Huyghe / Charlie H. Jeffery / Anne-Marie Jugnet / Özgür Kar / Rainier Lericolais / Mark Lewis / Paul Maheke / Benoît Maire / Angelika Markul / Randa Maroufi / Mario Merz / Vincent Meessen / Amina Menia / Nicolas Milhé / Marianne Mispelaëre / Niamh O’Malley / Cécile Paris / Diego Perrone / Jack Pierson /
Naufus Ramirez Figueroa / Chantal Raguet / Yvonne Rainer / Vandy Rattana / Navin Rawanchaikul et Rirkrit Tiravanija / Lili Reynaud Dewar / Sarkis / Samara Scott / Reena Spaulings / Thu-Van Tran / Rosemarie Trockel / Heimo Zobernig