Chargement Évènements

Dévier la trajectoire

Catégorie d’Évènement:
Du 6 décembre 2019
au 20 décembre 2019
Au Frac Nouvelle-Aquitaine MÉCA

L’EXPOSITION
Le Pavillon 2019, nouvelle édition de la résidence internationale portée par l’EBABX École supérieure des Beaux-Arts de Bordeaux, augmentée du post-master Papillon 2019, se pose cette année au dernier étage de la MÉCA, dans le Grand Verre et la République Géniale du Frac. Cette année, au travers de leurs étapes de production, les 3 artistes du Pavillon (Ji-Min Park, Xavier Michel et John Mirabel) et le Papillon (Fang Dong) auront également traversé toute une exploration dans la préhistoire, avec des rencontres, des séjours et des visites en Dordogne et en Cantabrie, pour en tirer une relance de leurs différentes productions.

L’exposition « Dévier la trajectoire » est l’étape conclusive de cette aventure, précédée par plusieurs restitutions (expositions et projections) à la Galerie des Tables (EBABX) dans le cadre du Festival FACTS Arts et Sciences via un programme conjoint avec le Laboratoire : PACEA de l’Université de Bordeaux, au Pôle d’Interprétation de la Préhistoire (Les Eyzies-de-Tayac) et au Musée d’Art et de Préhistoire de Périgueux. Successivement : « Manger la roche » ; « Chercher l’oubli » ; « Devenir transparent ».

LE PAVILLON

Crée en 2001 au Palais de Tokyo à Paris, le Pavillon est une résidence de recherche artistique. Hébergée à l’EBABX à Bordeaux depuis novembre 2017, elle accueille en 2019, sous la coordination de Ange Leccia, 3 artistes de la scène émergente internationale de l’art contemporain : Ji-Min Park, Xaiver Michel et John Mirabel. Plusieurs temps de travail ont jalonné les 10 mois de résidence au Pavillon : développement de recherches personnelles, voyages d’études et d’immersion (en France et en Espagne), temps inter résidence, phases de production, interaction avec nos partenaires, restitutions et expositions durant l’automne 2019.

Ji-Min Park
Vit et travaille à Paris, née à Seoul, Corée du Sud, elle est diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris (ENSAD) 2015. Le travail de Ji-Min Park s’articule autour de pratiques diverses aussi bien dessins, peintures, objets, vidéos. Une approche délicate d’impressions fugitives et magiques, d’une fragilité teintée de merveilleux où se côtoient l’esprit des fêtes galantes. Un monde d’élégance et de mystère où un yeti hilare traverse un tourbillon de flocons malicieux (…) Nous errons autour de symboles ésotériques d’une party promise là où le désir se mue en évanescent menuet.(…) Jean-Luc Blanc — Pour Devier la trajectoire, ses «peaux» en latex, sont marquées organiquement de gestes rituels et répétitifs.

Xavier Michel
Né en 1990, il est diplômé de la Villa Arson (2017, DNSEP dramaturgie) et du Pavillon Bosio de Monaco (DNAP). Il est également diplômé de l’ESIGELEC : École Supérieure d’Ingénieur en Génie Électrique (Saint-Étienne-du- Rouvray) spécialité systèmes embarqués (2013). Il a principalement une pratique de sculpteur, sans pour autant faire de la sculpture. « Actuellement, pour lui l’objet ne fait pas pièce, parce qu’il est seulement le témoin de gestes ou de postures plus ou moins absurdes qui empruntent aux pratiques de l’art. Si d’une certaine manière une pièce qui prend corps perd son désir d’être, comment justifier son autonomie ? Pour que ces objets reprennent leur puissance poétique, il faut les activer par des opérations discursives qui réconcilient leur existence et leur rêverie propre ». Joseph Mouton — Au Frac, Xavier Michel présente une installation qui rassemble les éléments produits durant cette résidence de 10 mois. Habitant de cette résidence, il a décidé de mesurer son potentiel artistique. En constatant qu’un bon artiste fait pousser de beaux avocats, il a disposé une batterie de noyaux sur du coton humide. Ces noyaux ont voyagé aux Eyzies-de-Tayac-Sireuil et en Espagne où les trois pavillonnaires ont visité des sites préhistoriques dans le cadre de la résidence. Les semaines passaient et aucun des noyaux ne germait…

John Mirabel
Franco-américain, John Mirabel est né en 1988 en France. Il a étudié à la HEAR de Strasbourg et à la HGB de Leipzig en Allemagne. Artiste et musicien, son travail polymorphe joue des rythmes et des compositions, quels que soient les outils. C’est par ces formes et par ses formes que le mental crée ces objets, et ses images. — Pour cette exposition restitution, John Mirabel propose une installation liant impressions digitales à compositions sonores. Non Plus ultra est, dans son histoire mythologique la dernière frontière du monde, le départ infini. Cette pièce se situe dans la chambre noire d’une caméra, ainsi que dans des abysses océaniques : un dialogue sans paroles, un lien entre deux inconnus. — http://johnmirabel.com/

 

LE PAPILLON : Post-Master de l’EBABX

Fang Dong Artiste designer, diplômée de l’EBABX en 2018, et actuellement en Post-Master Papillon à l’EBABX, Fang Dong est originaire de Qing Dao (Chine). Elle vit et travaille entre la France et la Chine. Son travail aborde l’inattendu, l’humour et le paradoxe. Elle cherche à approcher ces sensations, à les faire transiter d’un rêve vers le possible, en voulant toucher l’essence du regard, au-delà de la perception du volume, de la texture, du détail, de l’infini. Ses pièces, entre l’art et le design, offrent à nos sens une pluralité d’échelle, c’est un monde tactile, sensitif en perpétuel mouvement. — www.h2e3.com — Fang Dong présente une série de draperies, des stalactites en médecine chinoises, en tissu de smoking., ainsi qu’une pièce intitulée Les Touristes, une série de peintures, photos textes et une édition numérique.
Le Papillon est un dispositif de soutien aux jeunes diplômé.e.s de l’EBABX propose une année complémentaire et consécutive au DNSEP grade Master. Son objectif principal est d’accompagner l’émergence d’artistes et de designers par une transition entre l’école et le monde qui les attend. Année de recherche et de création, dont la finalité n’est plus l’obtention d’un diplôme mais la structuration de leur activité, soit dans une voie professionnalisante soit dans une poursuite de recherches dans la voie d’un troisième cycle.

Artistes du Pavillon : Xavier Michel, John Mirabel et Ji-Min Park.
Artistes associés : Fang Dong, artiste designer du post-master Papillon 2019 de l'EBABX et Dominique Pasqualini.