Chargement Évènements

De la poussière

Catégorie d’Évènement:
Le 14 novembre 2020 à 15 h 30
Au Frac Nouvelle-Aquitaine MÉCA

Une drôle d’histoire de l’art.
Par Bernard Marcadé, critique d’art et commissaire d’exposition.

 Du vrai et du faux, des fantômes, du sale et du propre, des jets coulures et autres  fuites… De l’explosion au trou et à la poussière, avec, pour finir, une évocation de la paresse, tel est le menu de ces 9 séances qui constitue une drôle d’histoire de l’art, qui pour être plaisante ou amusante, n’en est pas forcément toujours drôle. Neuf séances sous le signe d’un Gai savoir visuel, animées par la jubilation et le plaisir de faire cohabiter des régimes visuels qui peuvent sembler disparates (art, cinéma, publicité, documentaire…) mais qui participent néanmoins de la culture visuelle de notre temps… Il s’agira toujours de partir d’œuvres contemporaines, issues pour l’essentiel de la collection du Frac Nouvelle-Aquitaine MÉCA, pour ensuite errer et se perdre dans les méandres de l’histoire et de la géographie de notre monde…. 

 

samedi 14 novembre 2020 à 15h30
De la poussière 8/9

La poussière se situe au cœur d’une série de processus physiques contradictoires, ce débris, ce reste qui se dépose sur les objets et les surfaces, est à la fois ce qui empêche de voir (une poussière dans l’œil) et ce qui nous permet de voir autrement (Deleuze parle du cinéma comme de « grains dansant et poussière lumineuses »). Où il sera question, entre autres choses et dans le désordre de cosmologie (ne sommes-nous pas des « poussières d’étoiles »), du passage de la poussière aux cendres, des tempêtes de poussière, de la collaboration entre Man Ray et Marcel Duchamp (Élevage de poussière) ; mais aussi des œuvres de Francis Alÿs, Robert Filliou, Joseph Beuys, Nam June Park, Catherine Bertola, Xu Bing et Alain Resnais.